22/02/02 Mesures sur l'AIRWIND 300 :

Depuis le début de l'année 2001, on effectue régulièrement des mesures pour connaître le nombre de Watts générés par cette éolienne qui est connectée directement à une batterie 12 V de 400Ah.

L'énergie stockée est ensuite consommée par une ampoule de 60 W via un onduleur 12V/220V qui est branché entre la batterie et cette ampoule. L'onduleur fonctionne pour une tension batterie comprise entre 10 et 14 Volts. La tension de la batterie est mesurée avec un voltmètre à aiguille qui est uniquement connecté lors d'une mesure pour éviter les pertes d'énergie.

Lorsque l'on constate que la tension de la batterie est supérieuree à 12 V, alors on branche l'onduleur associé à l'ampoule pour consommer l'énergie (à l'avenir cette énergie devait être utilisée pour le chauffage). Puis dès que la tension batterie est égale à 10 V alors l'onduleur s'arrête automatiquement. La mesure des Watts consommés par l'ampoule est effectuée par un compteur.

La quantité d'énergie consommée du 2 janvier 2001 au 31 décembre 2001 est de 7,4 kWh. Pour cette première mesure sur une année complète, on peut donc conclure que la quantité d'énergie récupérée est très faible. Il ne faut donc pas espérer amortir cet ensemble éolien en quelques années mais plutôt en quelques siècles ou sans doute jamais car la batterie va certainement terminer sa vie dans quelques années.

Alors pourquoi on continue à croire en l'énergie éolienne ? Parce que le système peut encore être amélioré c'est-à-dire automatisé pour palier à la vitesse de charge de la batterie. Nous sommes cependant persuadés que le résultat ne sera pas extraordinaire, mais on peut espérer doubler cette valeur (ce qui fera environ 3 Euros sur un an ! ). On pourrait aussi la mettre à 12 mètres de hauteur (limite max sans avoir à demander une autorisation) mais il faudrait haubaner le mât car déjà à 6 mètres ça bouge pas mal. Cette solution est donc écartée. En fait il s'agit d'une petite éolienne vendue pour une puissance de 300 W max. Sur notre site cette puissance max n'est atteinte que très rarement et pendant quelques secondes. La puissance moyenne mesurée pour les vents les plus forts est d'environ 60 W et ça commence à faire du bruit. Quand on achète une éolienne, il faut faire très attention aux données du constructeur.

Faut-il conclure que l'énergie éolienne n'est pas rentable sur site moyennement venté ? Oui pour ce type de technologie. En conclusion nous dirons qu'il faut faire haut, gros et utiliser un site très venté. Mais cela nous éloigne de notre objectif alors nous allons continuer à perfectionner le système.

Construite aux U.S.A., l'AIRWIND 300 a une puissance maximium de 300W et est constituée de 3 pâles en carbone. Elle est située à 6 mètres de hauteur.

Le 21/02/2002 en soirée : Pendant un orage de quelques minutes accompagné de grosses rafales de vent, le mât en tube métallique de l'éolienne s'est cassé en deux exactement à l'endroit où un petit trou avait été fait pour passer le câble électrique. Lors de la chute, les 3 pâles en carbone de l'éolienne se sont cassées en plusieurs morceaux. Cela témoigne que le vent peut être très destructeur et qu'il est nécessaire d'avoir du matériel très solide. En conclusion, durant 14 mois d'essais l'éolienne a généré un peu plus de 9000 Wh. Le remplacement des pâles sera peut-être envisagé mais l'expérimentation s'arrête ici ...

Retour en haut